Projet de chaleur renouvelable pour collectivités

Production de chaleur :

Les réseaux de chaleur : un chauffage central à l’échelle de plusieurs bâtiments

Les réseaux de chaleur, systèmes de production d’énergie mutualisés entre plusieurs bâtiments, permettent de produire de l’énergie renouvelable tout en valorisant les ressources locales. Ils contribuent ainsi à la transition énergétique et au développement économique des territoires. Créés à l’origine en milieu urbain, ils se développent désormais dans les territoires ruraux en s’appuyant sur les bâtiments publics.

Un réseau de chaleur est constitué d’une ou plusieurs chaufferies centrales, qui distribuent l’énergie à plusieurs bâtiments par l’intermédiaire d’un réseau de canalisations enterrées et isolées. Chaque bâtiment raccordé au réseau est équipé d’une sous-station d’échange, où le comptage de l’énergie fournie permet d’assurer la facturation en fonction des consommations réelles.

Les atouts du réseau de chaleur

Comparé au chauffage individuel, le réseau de chaleur permet de :

  • mobiliser des gisements d’énergie renouvelable difficiles d’accès ou d’exploitation en chauffage individuel (ex : bois déchiqueté, chaleur de récupération des industries ou des incinérateurs d’ordures ménagères)
  • mobiliser des ressources locales
  • réduire la vulnérabilité énergétique face à l’évolution des prix de l’énergie grâce à une plus grande stabilité de la facture
  • mutualiser les coûts d’investissement et de fonctionnement
  • assurer un meilleur entretien et une meilleure performance dans la durée tout en maîtrisant mieux les nuisances
  • intégrer l’intégration des innovations technologiques.

La première installation du SDE65

En décembre 2017 a eu lieu à Castelnau-Magnoac l’inauguration du premier réseau de chaleur du SDE65. Il s’agit d’une chaufferie en conteneur ESTERA – 100 % biomasse (plaquettes forestières) d’une puissance de 300 kW.

 Elle a été couplée à un réseau de chaleur de 200 mètres permettant d’alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire l’EHPAD Saint Joseph et deux logements communaux. Une deuxième tranche de travaux est envisagée à moyen terme afin d’alimenter le bâtiment de l’ancien collège lorsque celui-ci sera rénové.

Le combustible de base pour faire fonctionner cette chaufferie est de la plaquette forestière issue du massif pyrénéen et transformée à Lannemezan par la société ESTERA. L’appoint / secours est assuré par du granulé de bois 100 % Pyrénées. Cette chaufferie sera approvisionnée en combustible au maximum une fois par semaine en période de grand froid.

L’installation produit en moyenne 605 MWh/an, soit environ 170 tonnes de plaquettes forestières. Elle conduit à une réduction de 165 T d’émission de CO2 par an.

Le SDE65 est un outil de développement des énergies renouvelables pour les collectivités des Hautes Pyrénées. En développant les réseaux de chaleur biomasse, le SDE65 s’engage pleinement dans l’objectif national de Transition Energétique et dans l’ambition Régionale qui est de devenir la « 1ère Région à Energie Positive d’Europe d’ici 2050 ».